Cabinet d'orthodontie du Dr Jean-Luc BERTRAND

01 39 57 99 99

L'orthodontie chez l'adulte

L'orthodontie est efficace à tout âge. C'est pourquoi, de plus en plus d'adultes apprécient de retrouver un beau sourire et se soucient de préserver leur capital dentaire, de ne pas laisser leurs dents dériver en malposition.

La possibilité de traitements discrets voire quasi invisibles rend l'orthodontie de plus en plus attrayante.

Nos patients adultes représentent 1/4 de l'ensemble de nos patients, cela veut dire qu'un patient sur 4 dans notre cabinet est un adulte.

7 choses à savoir sur l’orthodontie pour adultes 

Même si l’adolescence est loin, il n’est jamais trop tard pour retrouver un joli sourire. De plus en plus de jeunes adultes osent désormais porter des bagues. 

L’impact social et professionnel d’un joli sourire pousse désormais des adultes à se lancer. « On estime que 6 à 7 % des adultes entament un traitement. Parmi eux, de plus en plus acceptent de porter des bagues visibles, en particulier les jeunes adultes dans la vingtaine ou la trentaine. C’est même perçu comme un signe positif, notamment dans le milieu professionnel : cela montre que la personne prend soin d’elle », assure le Dr Claude Bourdillat-Mikol.

1. Les bagues peuvent tout corriger

Pour resserrer, écarter, avancer ou reculer les dents, les bagues sont la technique la plus précise, efficace dans tous les cas, même les plus complexes.

« Elles peuvent être utiles aussi pour maintenir des dents qui se déchaussent et commencent à bouger à cause d’une parodontite », note le Dr Bourdillat-Mikol.

Cependant, à l’âge adulte, elles ne suffisent plus à corriger un très gros décalage des mâchoires : il faut - mais c’est rare - y associer vers la fin du traitement une chirurgie maxillaire.

2. Il faut compter de 8 à 32 mois de traitement

Les os étant plus compacts, les traitements sont un peu moins rapides chez l’adulte. 8 mois suffisent pour réaligner une dent ou plusieurs qui ont bougé ou pour fermer un espace entre deux dents (dents du bonheur).

Dans les cas plus complexes ou s’il existe un gros décalage entre les mâchoires du haut et du bas, cela peut prendre plus de 2ans. La durée varie aussi d’une personne à l’autre, en fonction de la vitesse de renouvellement des cellules osseuses.

3. Il faut voir son orthodontiste tous les deux mois

Les rendez-vous chez l’orthodontiste sont plus espacés qu’auparavant, donc moins contraignants. Dans notre cabinet, nous utilisons des fils de nouvelle technologie qui permettent d’espacer les rendez-vous.

4. Ce n’est pas qu’esthétique

« Même si c’est la première demande, réaligner les dents ne sert pas qu’à retrouver un joli sourire. Les répercussions fonctionnelles sont nombreuses, rappelle le Dr Bourdillat-¬Mikol. Cela permet par exemple de faciliter l’hygiène dentaire en limitant les chevauchements, mais aussi d’améliorer l’occlusion, donc la mastication. »

En fait l’orthodontie c’est 25% de bénéfices esthétiques (un superbe sourire) mais aussi 75% de bénéfices pour la santé.

Enfin, modifier la position des dents peut aider à corriger certains défauts de prononciation.

5. C’est beaucoup moins douloureux qu’avant

«  Les matériaux ont beaucoup évolué : les bagues sont miniaturisées, donc moins désagréables en bouche, et blessent moins les lèvres. On a aussi des fils bien plus souples » rassure le Dr Bourdillat-Mikol.

Comme la sensibilité varie d’une personne à l’autre, on peut prendre un antalgique type paracétamol, doliprane si on a mal après un resserrage.

6. Les bagues sont moins chères qu’avant 

Les bagues restent le traitement le plus économique : environ 130 à 220 €/mois.

Les méthodes invisibles sont plus coûteuses : compter 12 000 € de traitement pour des bagues linguales (placées sur la face interne des dents) pour un traitement de grande qualité.

  de 2900 à 7900 € pour des gouttières complétement transparentes et amovibles selon le type de contention et de finitions choisies. Les paiements se font par prélèvements mensuels qui peuvent s’étaler – dans notre cabinet -  sur une période plus longue que le traitement. Ce qui fait qu’avec moins de 100 € par mois restant à sa charge, tout le monde peut maintenant avoir un traitement de grande qualité.

7. Les bagues sont moins remboursées que chez les enfants et les adolescents

L’orthodontie chez l’adulte n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Seule exception : si le traitement implique une chirurgie maxillaire, elle prend alors en charge 193,50 €. 

La quasi totalité des mutuelles proposent des forfaits allant de 75 à 600 € par semestre, voire plus pour les contrats haut de gamme, mais elles ne couvrent que rarement tous les frais.

L'équipe

Dr Jean Luc BERTRAND

Dr Jean Luc BERTRAND

Orthodontiste

Spécialiste qualifié en Orthopédie Dento-Faciale
CES ODF
CES psychologie médicale
International member of The American Association of orthodontists

Elected Fellow of the World Federation of Orthodontists


Mots Clés